Après l’Attaque Terroriste Dans l’Orne, Certaines Prisons Sont Bloquées

Des syndicats de surveillants de prison ont appelé au blocage des établissements pénitentiaires dès mercredi 6 mars au matin, en soutien aux agents poignardés, mardi, par un détenu radicalisé de la maison centrale de Condé-sur-Sarthe, près d’Alençon (Orne). Selon l’administration pénitentiaire citée par l’AFP, 18 prisons sont bloquées depuis ce matin par des surveillants.

« Dès demain (mercredi), on appelle à bloquer tous les établissements et on repart sur nos plateformes revendicatives », à la fois sur la sécurité des personnels et sur une évolution statutaire, a indiqué à l’AFP Emmanuel Baudin, secrétaire général de FO-Pénitentiaire, premier syndicat chez les surveillants de prison.

La CGT-Pénitentiaire appelle également « à des actions partout sur le territoire, qui iront jusqu’au blocage sur pas mal d’établissements », a déclaré son secrétaire général Christopher Dorangeville.

Dès mardi en début d’après-midi, des surveillants de prison ont retardé leur prise de service, en soutien aux deux agents poignardés dans l’Orne, selon FO et la CGT.  Ces retards, de « quinze minutes » en moyenne, ont concerné « une vingtaine d’établissements », sans incidence sur le fonctionnement des prisons, a-t-on appris auprès de la direction de l’administration pénitentiaire
Jean Didier B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s