France : Trafique d’Organes En Rapport Avec l’Attentat De Nice

Les parents des enfants victimes de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016 et enterrés sans leurs organes les réclament, selon les médias français.

 

Après avoir découvert, suite à une autopsie demandée par la justice, que leurs enfants victimes de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016 avaient été enterrés sans leurs organes, les parents les réclament.

Sophie*, mère d’une fillette qui avait perdu la vie dans l’attaque au camion du 14 juillet 2016, s’est adressée à la justice pour demander de lever les scellés et afin de récupérer les organes de sa fille, sans lesquels cette dernière avait été enterrée suite à son autopsie.

«Ma fille a été assassinée deux fois, d’abord par un malade mental avec son camion et ensuite par la médecine légale», a déclaré Sophie, dont le nom a été changé à sa demande.

Bouba Amidou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s