Algérie : L’empire De L’homme D’affaire Kamel Chikhi S’effondre

Après l’affaire de la cocaïne saisie fin mai au port d’Oran, l’homme d’affaires Kamel Chikhi est cité dans une nouvelle enquête judiciaire, cette fois pour corruption de magistrats. Au total, 28 magistrats et deux cadres supérieurs du ministère de la Justice sont visés par les investigations en cours.

L’empire de Kamel Chikhi s’effondre. Deux enquêtes judiciaires ciblent ce promoteur immobilier et opérateur en boucherie. La première affaire, révélée le 29 mai, a pris une nouvelle tournure ce mercredi 20 juin. Arrêtés au port d’Oran dans l’affaire de la saisie de 701 kilogrammes de cocaïne, Kamel Chikhi et ses coaccusés ont été maintenus sous mandat de dépôt, par la chambre d’accusation de la Cour d’Alger.

Blanchiment d’argent, importation et distribution de drogue, les chefs d’inculpation ont été jugés assez importants par la justice algérienne pour ne pas statuer en faveur de leur remise en liberté provisoire, souhaitée par le collectif de défense.

Rédactrice :              Alice Bakandja

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s