Moscou Promet Une Réaction Musclée À Une Éventuelle Frappe Nucléaire U.S

Le Pentagone pouvant réaliser une attaque nucléaire surprise contre la Russie grâce à son bouclier antimissile en Europe, aura toutefois droit à une riposte très musclée, selon un responsable russe.

La riposte de la Russie à une éventuelle frappe nucléaire de la part des États-Unis, sera musclée, a déclaré Frantz Klintsevitch, vice-président du Comité de la défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

Le sénateur a ainsi réagi à la déclaration de Viktor Poznikhir, chef adjoint d’état-major opérationnel des Forces armées russes qui avait déclaré que le bouclier antimissiles américain permettait une attaque nucléaire surprise contre la Russie.

« Le premier destinataire de cette déclaration est la communauté internationale. Deuxièmement, on a envoyé aux autorités américaines un signal clair que toute évolution des événements ne constituera pas une surprise pour nous. Je ne pense pas que ce rappel soit superflu. Comme on dit, qu’ils sachent que nous savons », a écrit le sénateur dans son compte Facebook.

Selon lui, la capacité de Moscou de donner une riposte très musclée à une éventuelle agression est la meilleure garantie de la sauvegarde de la paix.

« Finalement, le principal destinataire est le peuple russe. Ils n’ont rien à craindre: la situation est sous contrôle », a rassuré le responsable.

Mercredi, un général russe a déclaré que la présence des bases militaires américaines en Europe et de navires équipés de systèmes antimissiles près du territoire russe constituait un potentiel de frappe puissant permettant de tirer des missiles nucléaires contre la Fédération de Russie.

Selon le général, l’augmentation du potentiel du bouclier antimissile américain encourage la course aux armements et oblige les autres pays à prendre des mesures de rétorsion. Le déploiement du bouclier antimissile américain rompt l’équilibre des armements nucléaires et complique le dialogue sur le désarmement nucléaire.

Selon le ministère russe de la Défense, les États-Unis ont dépensé 130 milliards de dollars pour la défense antimissile en quinze ans. Washington compte débloquer environ 55 milliards de dollars supplémentaires ces cinq prochaines années. Le nombre des missiles antimissiles américains dépassera d’ici 2022 celui des ogives installées sur les missiles balistiques intercontinentaux russes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s